Logo de la Marianne

Des données satellitaires pour évaluer les dégats de la tempête Alex

Inondations dans les Alpes-Maritimes

Des pluies diluviennes occasionnées par la tempête Alex ont provoqué des crues soudaines dans les Alpes-Maritimes le 2 octobre 2020.

Ces inondations ont causé d'importants dégâts, tant humains que matériels .

Le dispositif Copernicus Emergency a été activité pour suivre cette catastrophe, avec l'acquisition d'imagerie spatiale haute-résolution et la production de cartes. L'IGN a également été mobilisée pour des acquisitions aériennes.

  • Les images Pléiades, acquises entre le 5 et le 7 octobre ont été mises à disposition via le dispositif DINAMIS : ici. Il est prévu que d'autres images Pléiades soient acquises dans les prochaines semaines pour le suivi post-crue.
Pleiades de la tempête Alex disponibles sur Dinamis
Images du satellite Pleiades de la tempête Alex disponibles sur Dinamis

 

  • Les cartes Copernicus EMSR467 sont disponibles ici
EMSR467 Menton
Copernicus EMSR467 sur le secteur de Menton

 

  • Une image Copernicus Sentinel 2 a été acquise au lendemain de la crue et est accessible ici (ref. S2B_MSIL2A_20201003T101759_N0214_R065_T32TLP_20201003T145325)
Image Sentinel 2 des crues d'octobre 2020 dans les Alpes-Maritimes
Image Sentinel 2 des crues d'octobre 2020 dans les Alpes-Maritimes

 

  • Des prises de vue aériennes ont également été réalisées par l'IGN. Les plus de 2 000 images captées sont consultables et téléchargeables sur le site alex.ign.fr

 

Comparaison de situation avant/post crise sur le site alex.ign.fr
Comparaison de situation avant/post crise sur le site alex.ign.fr

 

L'activation de ces différents dispositifs et la mise à disposition des acteurs publics de ces informations illustre la grande complémentarité entre les données satellitaires et aériennes pour le suivi de ce type de catastrophe.

Retrouvez des exemples de mobilisation de ces données dans les fiches "usages" sur les inondations (voir liens ci-dessous) ainsi que dans l'article sur la tempête Alex sur le site de France3.