Logo de la Marianne

Couverture nationale Spot 6-7 : un référentiel actualisé et multi-thématique

Une photographie annuelle du territoire national

Les couvertures aériennes ou satellitaires constituent des outils précieux pour la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques liées à l’espace géographique.

Les photographies aériennes de l’IGN sont renouvelées à 25 cm de résolution sur un tiers du territoire national chaque année. Pour compléter le produit départemental BD Ortho®, six partenaires (CIRAD, CNES, CNRS, IGN, INRAE, IRD) se sont associés pour co-financer chaque année depuis 2014 une couverture du territoire métropolitain et de la Corse à partir d’images des satellites SPOT 6-7 à 1.5 m de résolution.

Des couvertures des régions d’outre-mer sont également acquises annuellement à 50 cm par les satellites Pléiades (partiellement sur la Guyane).

Couverture nationale SPOT6/7 2020 (à gauche images orthorectifiées, à droite images mosaïquées)
Couverture nationale SPOT 6-7 2020 (à gauche images orthorectifiées, à droite images mosaïquées)

 

Le produit

Couverture annuelle 2021

Au 21 mai 2021, l’acquisition de la couverture sur France métropolitaine lancée au 1er avril 2021 avec les capteurs Spot 6-7 couvrait 45 % du territoire métropolitain : 98 mailles ont été acquises sur les 240 mailles qui couvrent l’ensemble du territoire.

L’ensemble de la couverture 2021 Spot 6-7 devrait être achevée au plus tard en septembre 2021. Les produits seront ensuite transmis à l’IGN pour une orthorectification en masse pour les rendre compatibles RGE (Référentiel à grande échelle).

Dans l’attente de la livraison du millésime 2021 en fin d’année 2021 ou au début d’année 2022, les produits Spot 6-7 orthorectifiés seront mis en ligne dans le catalogue de DINAMIS.

6 couvertures annuelles déjà réalisées :

2014 / 2015 / 2016 / 2017 / 2018 / 2019 / 2020

Méthodologie / technique

Ces acquisitions sont réalisées par les équipes de DINAMIS (IRD, INRAE, IGN) et d’Airbus DS sur la base de spécifications techniques strictes établies par l’IGN : période d’acquisition, angles maximums de prise de vue selon les zones, taux de la couverture nuageuse tolérée.

Mise en place dans le cadre du projet GEOSUD, la station de réception satellitaire directe montpelliéraine DINAMIS est utilisée pour recevoir les données transmises depuis l’espace par Spot 6 et Spot 7.

Après réception de la télémesure, les opérateurs DINAMIS traitent le signal et fabriquent en temps quasi-réel les produits image bruts et orthorectifiés. Dans la foulée, ces produits sont intégrés au catalogue d’imageries pour que les utilisateurs puissent les télécharger.

Un découpage en 240 mailles cartographiques du territoire métropolitain est réalisé puis implémenté dans le système de programmation des satellites Spot 6 et Spot 7 : le suivi de la bonne complétude de la couverture est assuré au quotidien, pour un total de 400 à 600 acquisitions chaque année. Les 240 meilleures images sont sélectionnées pour constituer la couverture millésimée.

En fin d’année, l’IGN réalise un chantier complet d’orthorectification et de mosaïquage. Une mosaïque en couleurs naturelles (8 bits ) compatible RGE est découpée en dalles cartographiques et en couvertures régionales puis mise en ligne sur le site du Géoportail.

Usages et précautions

Des usagers et usages multiples

Les images de ces couvertures sont téléchargées de multiples fois par les utilisateurs pour des chantiers nationaux ou pour des applications plus localisées. En voici quelques exemples :

  • Des Ministères exploitent ces informations pour alimenter leurs études ou analyses prospectives : le Ministère de l’Agriculture s’en sert dans le cadre de l’enquête annuelle TERUTI pour aider les enquêteurs à renseigner un questionnaire sur les modifications d’occupation et d’usage du territoire constatées sur un échantillon de points répartis sur l’ensemble du pays.

  • Des équipes de chercheurs exploitent les données pour alimenter des modèles ou pour tester des algorithmes de traitement d’image innovants ;

  • Des agences de l’Etat ou de Collectivités mettent à jour leur connaissance du territoire, ou se servent des images pour caler des référentiels géographiques ;

  • Des scientifiques de la Maison de la Télédétection à Montpellier utilisent ces images pour développer de nouveaux algorithmes à base d’intelligence artificielle (UMR TETIS) afin de détecter de nouveaux espaces artificialisés, mettre à jour l’extension des espaces forestiers ou encore pour affiner les cartes obtenues à partir des images Sentinel.

  • Les Régions (PACA, Nouvelle-Aquitaine…) s’en servent pour mettre à jour la cartographie régionale de leur occupation du sol…

Modalités d'accès

  • Données visualisables sur le site du Geoportail  : en saisissant le mot clé "spot 6" dans la barre de recherche
  • Données consultables via flux WMS du Geoportail : couches "ORTHOIMAGERY.ORTHO-SAT.SPOT.XXXX"
  • Données téléchargeables pour les ayants droits : soit en version orthorectifiées non assemblées (sur DINAMIS) soit en version mosaïquées (sur le site spatial de l'IGN)
Pour en savoir plus ...
Contact
logo DINAMIS Data Terra
Acteur
DINAMIS